Marée montante

Éditeur ALTO
Paru le
Disponibilité en librairie :
Quantité
Papier Disponibilité ISBN: 9782896943098
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782896943104
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782896943111
Offrir en cadeau numérique

Quel courant fugitif a ravi Béatrice à ses parents ? Il n’aura fallu qu’un clignement d’yeux, aussi bien dire une éternité, pour que leur petite anémone disparaisse, laissant le couple enterrer un cercueil vide d’une indécente légèreté. Mais papa s’accroche à un espoir comme à une bouée : si chaque cours d’eau répond à l’appel de la mer, alors il remontera le courant qui le mènera jusqu’à sa fille. Il s’improvise dès lors capitaine d’un improbable bateau de sauvetage. Au fil des jours, il sondera sans relâche les eaux du globe, notera selon les caprices de sa mémoire les souvenirs des jours heureux, insouciant devant la tempête qui gronde sur l’horizon. Émouvante dérive sur le thème de l’absence mâtinée de poésie douce et saline, Marée montante est une déclaration d’amour à ceux qui nous quittent trop tôt, une comptine pour endormir le chagrin.

Les libraires craquent

  • Coup de coeur ! par la librairie Exèdre (l')

    Les libraires de l'Exèdre sont unanimes ; ce livre est magnifique !

  • Une suggestion de Marie-Eve Pichette par la librairie Pantoute

    C’est un pur bijou que les Éditions Alto nous offrent en cette nouvelle année. Un premier roman d’une grande douceur, d’une infinie tristesse et d’une beauté absolue. C’est un papa à qui la rivière vole l’enfant et qui enterre un cercueil vide. Puis, c’est son voyage pour la retrouver. Dans chaque verre d’eau, dans chaque goutte de rosée, il la cherche. Il ira jusqu’à se faire marin au long cours pour la serrer à nouveau dans ses bras. Dans un univers aux limites de la réalité, Charles Quimper nous envoûte avec une langue hypnotique, remplie de poésie. Un texte chargé d’émotion qui nous hante longtemps après la dernière ligne. Assurément une nouvelle voix de la littérature québécoise qu’il nous tarde d’entendre à nouveau.

  • Les libraires conseillent (août 2017) par la librairie Les libraires

    «Charles Quimper nous livre ici une courte ode poétique sur le deuil de l’enfant disparu. Un père essaie au fil du temps qui passe de retrouver sa fille dans ce premier roman bouleversant qui nous plonge avec eux en pleine mer mouvementée. Obsédé par l’eau jusqu’à la folie, le père fera tout pour retrouver son enfant… Peut-être trouvera-t-il une parcelle de sa petite Béatrice dans ce verre d’eau à peine coulé du robinet ou à travers la pluie qui tombe du ciel. Il se fera navigateur imaginaire pour fuir la réalité du désespoir et la détresse qui l’habite. Tout simplement magnifique!»
    Annie Proulx, A à Z (Baie-Comeau)


  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Ève Pichette, librairie Pantoute

    C’est un pur bijou que les Éditions Alto nous offrent en cette nouvelle année. Un premier roman d’une grande douceur, d’une infinie tristesse et d’une beauté absolue. C’est un papa à qui la rivière vole l’enfant et qui enterre un cercueil vide. Puis, c’est son voyage pour la retrouver. Dans chaque verre d’eau, dans chaque goutte de rosée, il la cherche. Il ira jusqu’à se faire marin au long cours pour la serrer à nouveau dans ses bras. Dans un univers aux limites de la réalité, Charles Quimper nous envoûte avec une langue hypnotique, remplie de poésie. Un texte chargé d’émotion qui nous hante longtemps après la dernière ligne. Assurément une nouvelle voix de la littérature québécoise qu’il nous tarde d’entendre à nouveau.

Les libraires vous invitent à consulter

Les libraires conseillent : août 2017

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres.  Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de

Indélébile lumière

Par publié le

Ce monde manque cruellement de poésie. Cela le rend difficilement habitable; du moment qu’on lui découvre la moindre étendue poreuse, une aspérité, un petit nœud même pas gordien ni rien, on s’empresse de sabler, vernir, recouvrir d’un tapis. Le monde est l’escalier du sous-sol qui mène vers un avenir de poussière, fait de souvenirs qu’on projette de rénover pour en sucer toute la substantifique patine. Le monde manque de poésie. Dans les discours jovialistes des start-ups technologiques, les

Des premiers romans à surveiller

Par publié le

Acte de bravoure s’il en est, la publication d’un premier roman est toujours un événement important : écrire un ouvrage, y apposer son nom puis le laisser vivre loin de soi, au vu et au su de tout un chacun, c’est oser se commettre. Cette année, attention : les nouveaux poulains sont aussi féroces que talentueux et ils méritent assurément qu’on s’attarde aux mots qu’ils nous offrent. À votre tour, lecteurs, d’oser plonger.  

Vous aimerez peut-être...

X