Un pays en commun : socialisme et indépendance au Québec

Éditeur ECOSOCIETE
Collection : Polemos
Paru le
Papier ISBN: 9782897193232
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897193256
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897193249
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

«Ce pays aura-t-il été autre chose qu’une idée? Il est en effet difficile de faire la différence entre une espérance, un fantasme, un devoir et une anticipation. Difficile de savoir ce qui relève du souvenir, de l’utopie et de l’à-venir. Sans doute y a-t-il une clé pour passer de l’irréel imaginaire au réel et qui relève, au fond, de la volonté.»
- Eric Martin

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marc-André Lapalice, librairie Pantoute

    Alors que les nationalistes ont largement abandonné la question sociale, une grande partie de la gauche rejette pour sa part la question nationale, qu’elle associe à un repli xénophobe. Puisant dans la pensée québécoise des années 60-70 (Aquin, Parti pris, le Front de libération des femmes, Dumont, Rioux et Vadeboncœur), le philosophe Éric Martin cherche à dépasser cette opposition en montrant que les deux questions sont dialectiquement liées. Pour lui, d’une part, un Québec souverain ne saurait s’épanouir s’il reste subordonné au pouvoir du Capital et, d’autre part, l’émancipation socioéconomique des Québécois nécessite un certain enracinement. Puissant et mobilisateur, le plaidoyer qu’offre Martin est susceptible de dénouer l’impasse dans laquelle se trouve la gauche souverainiste.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres